Prudence sur la glace!

Durant la pandémie, plusieurs d’entre vous ont découvert de nouvelles activités extérieures excitantes à faire dans le bassin versant. Cet hiver, vous irez peut-être faire une promenade sur la rivière à pied, en patins, en skis ou même en motoneige. Bien que ce soient toutes des façons amusantes de profiter de la rivière en hiver, il est primordial de garder en tête que s’aventurer sur la rivière n’est jamais sans danger.

Il y a de nombreux facteurs qui contribuent à la formation de la glace sur les rivières, les lacs et les ruisseaux. Une couche de glace épaisse est peut-être déjà bien installée sur le lac ou l’étend près de chez vous, mais cela ne veut pas dire qu’il en est de même pour la rivière dans le même secteur. Sur une rivière, la formation de la glace peut être influencée par les facteurs suivants :

  • Taille et profondeur du cours d’eau 
  • Force du courant
  • Fluctuation des niveaux d’eau
  • Conditions météorologiques
  • Présence d’éléments qui absorbent la chaleur du soleil et réchauffent l’eau environnante comme des quais, des troncs d’arbres, des rochers, etc.

Un des indices qui peut nous aider à évaluer l’épaisseur et la solidité de la glace est sa couleur. La glace noire ou bleu clair est la plus solide. La glace de couleur grise indique la présence d’eau, ce qui signifie qu’elle est plus fragile et dangereuse. Elle peut également être blanche ou opaque. On considère alors qu’elle est deux fois moins solide que la glace transparente. Il faut redoubler de prudence lorsqu’on envisage de pratiquer une activité hivernale sur de la glace blanche.

La Croix-Rouge offre une règle générale pour déterminer l’épaisseur minimale sécuritaire de la glace en fonction de l’activité prévue :

  • 15 cm (6”) pour la marche ou le patinage individuel 
  • 20 cm (8”) pour une partie de hockey ou le patinage en groupe
  • 25 cm (10”) pour la motoneige

Il s’agit de quelques-unes des considérations à prendre lorsque vous serez près d’un plan d’eau gelé cet hiver. Pour de plus amples renseignements et d’autres conseils de sécurité, consultez les ressources de la Croix-Rouge et du Bureau d’assurance du Canada. La Croix-Rouge en particulier fournit de l’information pertinente sur les sujets suivants :

Prendre le temps d’évaluer les conditions de la glace permettra à vous et à vos proches de profiter sécuritairement de notre splendide bassin versant cet hiver. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires