Le prix Leader de l’eau 2020 décerné à Argenteuil, Papineau et Prescott et Russell

Nous avons eu le plaisir de remettre le prix à un groupe qui a fait preuve d’une coopération remarquable dans le but de défendre et de protéger notre rivière : les membres du Pacte d’Amitié.

Région de la capitale nationale – 1 décembre 2020 : Garde-rivière des Outaouais a l’honneur de décerner le prix Leader de l’eau 2020 au Pacte d’Amitié, une association entre la MRC d’Argenteuil, la MRC de Papineau et les comtés unis de Prescott et Russell.

Ayant déjà été remporté par la commissaire en chef des eaux de la Nation Anishinabek, Autumn Peltier, et le haut lieu du nettoyage des berges, Mission 100 Tonnes, le prix Leader de l’eau récompense les personnes ou les groupes qui font un travail sensationnel pour le bien du bassin versant de la rivière des Outaouais et la protection de l’eau en général.

Cette année, nous avons eu le plaisir de remettre le prix virtuellement à notre Assemblée publique annuelle à un groupe qui a fait preuve d’une coopération remarquable dans le but de défendre et de protéger notre rivière : les membres du Pacte d’Amitié.

La MRC d’Argenteuil, la MRC de Papineau et les comtés unis de Prescott et Russell englobent plus de 40 municipalités des deux côtés de la rivière. Avec l’aide de Garde-rivière des Outaouais, ils empruntent l’approche collaborative et à grande échelle qui caractérise l’intendance de l’eau comme nous la défendons depuis longtemps.

De manière tout à fait collaborative, les trois leaders du Pacte d’Amitié se sont réunis pour exprimer leur reconnaissance de recevoir le prestigieux prix. Au Québec, Scott Pearce, préfet de la MRC d’Argenteuil, a adressé quelques mots pour souligner l’importance de la collaboration.

« Prescott-Russell, Papineau et nous, nous travaillons ensemble et nous sommes évidemment extrêmement fiers, puis on apprécie beaucoup. Je pense que ça nous donne l’énergie de continuer, d’aller même plus loin. »

Le préfet de la MRC de Papineau, Benoit Lauzon, a exprimé son enthousiasme d’accepter le prix Leader de l’eau au nom de sa propre communauté.

« Moi, personnellement, je suis extrêmement heureux, puis ça va me faire plaisir de le partager avec l’ensemble des citoyens de la MRC de Papineau. »

De l’autre côté de la frontière provinciale, en Ontario, l’homologue de Lauzon et de Pearce, Stéphane Sarrazin, préfet élu des comtés unis de Prescott et Russell, a aussi exprimé sa reconnaissance. Il rappelait que le maire d’Ottawa Jim Watson avait reçu le même prix en 2016.

« Il y a donc une sorte de continuité vers la partie est de la rivière. »

Après avoir remis le prix, la Garde-rivière, Elizabeth Logue, a expliqué que la collaboration entre municipalités et communautés était nécessaire à l’accomplissement d’un réel changement pour l’environnement.

« Nous sommes très fiers de nous associer à Argenteuil, à Papineau et à Prescott-Russell pour protéger la grande Kichi Sibi, la rivière des Outaouais. Les différentes communautés du bassin versant se réunissent pour comprendre l’état de santé de la rivière et développer leurs propres moyens de l’améliorer. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires