Fluctuations du niveau d’eau

Les barrages

Le niveau de l’eau dans la rivière des Outaouais fluctue continuellement durant l’année de façon naturelle, en fonction des précipitations et de la fonte de neige. Mais l’exploitation des barrages contribue également à ces fluctuations.

La rivière des Outaouais est une rivière au débit très régularisé : il y a plus de 50 barrages importants et 13 réservoirs principaux dans l’ensemble du bassin versant. Comme il est important de coordonner les activités des barrages, les gouvernements du Canada, de l’Ontario et du Québec ont établi en 1983 la Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais (CPRRO) . Depuis, la Commission veille à ce que les principaux réservoirs du bassin versant soient gérés de façon intégrée. En effet, l’objectif de la CPRRO est d’assurer la protection du littoral de la rivière des Outaouais ainsi que de ses tributaires contre les inondations, tout en servant les intérêts des divers utilisateurs du cours d’eau et des producteurs d’énergie. La CPRRO veille également à ce que les communautés en aval, par exemple Montréal, aient toujours un approvisionnement suffisant en eau durant les périodes de débit réduit.

Données sur le niveau de l’eau

La Commission de planification de la régularisation de la rivière des Outaouais recense les niveaux d’eau observés à plusierus endroits le long de la rivière des Outaouais. Ces données sont mises à jours quotidiennement au printemps et chaque semaine le restant de l’année.

Sur le site internet de la Commission , vous pouvez également consulter les moyennes mensuelles et annuelles de 1964 à aujourd’hui à différents endroits sur la rivière des Outaouais.

« Relevés hydrologiques du Canada » (Environnement Canada) gère quelques stations de contrôle du niveau de l’eau dans le bassin versant de la rivière des Outaouais . Sur ce site, choisissez l’option « Bassin versant », et indiquez « Saint-Laurent » dans le menu déroulant.