Bannir les microbilles

Nous faisons équipe avec LUSH et 5 Gyres pour faire la lumière sur les microbilles en plastique et les dommages qu'elles causent aux écosystèmes aquatiques. Aidez-nous à dire #ByeByeBilles!

Les microbilles font du grabuge

Les microbilles, ces minuscules sphères en plastique dont le diamètre est généralement inférieur à 1 mm, sont incorporées dans les produits cosmétiques : crèmes faciales et gommantes, pâte à dents et autres produits ayant une fonction d’exfoliant. Ces particules sont souvent trop petites pour les filtres utilisés dans les usines de traitement de l’eau. Ils aboutissent donc dans nos rivières, nos lacs et les océans, et vont ainsi contribuer à la quantité grandissante de déchets plastiques.


Vidéo Youtube disponible en anglais et sous-titrée en français. (Clickez CC dans le coin en bas à droite du vidéo)

Ces particules ne se décomposent pas facilement et adbsorbent les produits chimiques qui se trouvent dans l’eau. Les poissons et autres organismes marins ne les distinguent pas de la nourriture normale, ce qui peut avoir des conséquences sur leur ADN, et peut même être létal. On a documenté la présence de microbilles dans les Grands Lacs; il faudra pousser la recherche pour savoir ce qui en est dans d’autres étendues d’eau, par exemple la rivière des Outaouais.

Vous pouvez aider à éliminer cet ajout inutile de plastique dans les produits cosmétiques utilisés quotidiennement par des millions de Canadiens-nes.

 

Mobilisez-vous!

  1. Engagez-vous à ne pas acheter des produits qui contiennent des microbilles.
  2. Demandez aux détaillants s’ils ont entendu parler de la proposition du fédéral d’interdire les microbilles de plastique dans les produits de soins personnels et encouragez-les à cesser la mise en vente de ces types de produits avant l’entrée en vigueur du règlement.
  3. Partagez cette campagne dans vos réseaux!
  4. Renseignez-vous davantage sur les microbilles en lisant nos communiqués de presse et notre blog (lien ci-dessous).

 Lush-Logo-EPS-vector-image