Lancement du Programme des jeunes leaders de l’eau! – 30 mars 2019

Samedi dernier, un groupe de huit jeunes se sont réunies au bureau de Garde-rivière des Outaouais pour lancer le Programme des jeunes leaders de l'eau!

Nos futurs leaders de l’eau se sont rencontrées et ont partagé leur passion pour la défense de l’environnement et la protection de l’eau. Le groupe a découvert les nombreux problèmes auxquels fait face le bassin versant de la rivière des Outaouais, a partagé certaines de leurs connexions uniques à l’eau et a discuté de différentes manières de faire participer leurs communautés à la protection de la rivière des Outaouais.

Ce fut un excellent après-midi et nous attendons avec impatience toutes les choses impressionnantes à venir de nos jeunes leaders de l’eau!

Lisez les propos de nos jeunes leaders de l’eau ci-dessous et gardez un œil sur nos plateformes des médias sociaux pour en savoir plus sur le groupe.

QU’EST-CE QUE CELA SIGNIFIE POUR VOUS D’ÊTRE UN JEUNE LEADER DE L’EAU?

Brooke Toutant : Être une jeune leader de l’eau signifie pour moi non seulement de m’engager personnellement à garder les eaux propres, mais aussi de soutenir les autres dans leur engagement envers l’eau.

Charlotte Heller : Être une jeune leader de l’eau c’est s’engager auprès de ma communauté sur les questions relatives aux bassins versants et donner aux autres le pouvoir d’agir. C’est également la célébration de la rivière des Outaouais et de son bassin versant.

Nyima Yaffa : D’avoir un impact. De résoudre les problèmes concernant les plans d’eau d’Ottawa. D’enseigner aux autres et d’acquérir des connaissances des autres.

Franny Varty : Encourager les autres à travers l’engagement et l’action personnelle pour protéger les sources d’eau. Rassembler les gens à utiliser des sources d’eau d’une façon amusante et sécuritaire.

Heather Gardner : Pour moi, cela signifie informer et inspirer le public à apprendre, à s’impliquer et à aider à préserver notre ressource la plus précieuse, l’eau.

Jessica Schrum : Être au courant des enjeux de la rivière des Outaouais et trouver des solutions innovantes pour résoudre des problèmes.

Erin Walton : Je pense qu’un jeune leader de l’eau signifie un(e) jeune qui prend l’initiative d’en apprendre davantage sur sa communauté et l’eau et qui fait ou cherche à faire une différence.

Gabrielle Ngambo : Être une jeune leader de l’eau me donne l’opportunité de pouvoir défendre une cause pour le bien-être de chaque être humain et être vivant qui est d’une manière ou un autre lié à l’eau.

QU’ESPÉREZ-VOUS RÉALISER EN PARTICIPANT AU PROGRAMME DES JEUNES LEADERS DE L’EAU?

Brooke Toutant : J’espère atteindre l’objectif de pouvoir créer un réseau de connaissances, d’expériences et de communautés basé sur notre connexion commune à l’eau autour de nous.

Charlotte Heller : J’espère apporter une contribution significative à la protection du bassin versant de la rivière des Outaouais et d’inspirer et éduquer les autres sur les problèmes auxquels il fait face.

Nyima Yaffa : Sensibiliser les autres sur les polluants de la rivière des Outaouais et autres plans d’eau. D’obtenir également des informations sur la manière de créer de nouvelles politiques pour mettre fin à la contamination.

Franny Varty : J’espère en apprendre davantage sur le bassin versant de la rivière des Outaouais et créer des occasions pour d’autres de penser à la protection des sources d’eau. J’espère également utiliser ce que j’ai appris sur la science et l’engagement pour améliorer la protection des sources d’eau ailleurs.

Heather Gardner : J’espère acquérir des connaissances pour moi-même, mais aussi de savoir que j’ai aidé activement à maintenir la rivière des Outaouais propre, utilisable et durable.

Jessica Schrum : J’espère pouvoir effectuer de nombreuses heures de service bénévole pour améliorer la santé écologique de la rivière des Outaouais et encourager les autres à faire de même.

Erin Walton : J’espère que cela renforcera mon intérêt pour l’environnement et m’aidera à mettre mes intérêts en pratique. J’espère que cela me permettra de faire une plus grande différence en contribuant à rendre la communauté plus propre.

Gabrielle Ngambo : J’espère qu’à la fin ou tout au long du programme je puisses gagner certaines compétences au niveau du leadership et apprendre et partager des nouvelles connaissances. J’aimerai aussi pouvoir lier mes passions comme l’art, la santé etc. à l’eau enfin d’avoir une expérience intéressante.