Discussion à propos de l’avenir de la rivière des Outaouais avec Catherine McKenna, ministre des ECCC

Nous avons rencontré la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, sur l’avenir de la rivière et les moyens à prendre collectivement, par tous les intervenants pour que les prochaines générations conservent le privilège de nager, de boire et de pêcher dans la rivière.

Le 17 janvier, nous avons rencontré la ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, pour discuter de l’avenir de la rivière des Outaouais.

La liste des organisations qui ont un lien avec, ou une responsabilité envers, la rivière est longue. Les gouvernements fédéral et provinciaux, les Premières nations, les municipalités, les producteurs d’énergie, les papetières, les associations touristiques, les pourvoyeurs de sports nautiques et d’autres groupes doivent contribuer à la construction d’un modèle de gouvernance cohérent et intégré. Notre vision d’une rivière propre et accessible ne se matérialisera que si nous mettons en commun nos ressources et travaillons ensemble en partenariat.

Depuis plusieurs années, Garde-rivière des Outaouais s’adresse à des groupes et individus à travers le bassin versant en vue de l’établissement d’un Conseil de bassin versant. La ministre McKenna et son personnel suivent de près une étude fédérale qui fera des recommandations cet été sur la meilleure façon d’aller de l’avant. Nous sommes ravis qu’une compréhension commune se développe, et encouragés par l’enthousiasme grandissant pour une action collective! À plus d’un titre, 2018 sera une année qui fera des vagues!

MJ Proulx, Directrice, Conseil de bassin versant

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires