Découvrez les colonies de bryozoaires dans votre région!

Nos lacs et nos rivières abritent certains animaux qui ne ressemblent pas du tout à des animaux! À cette période de l’année, on commence à remarquer d’étranges masses gélatineuses sur les rives; celles-ci sont en fait des colonies de petits animaux appelés « bryozoaires ».

Photo: Colonie de bryozoaires de la baie Lavergne (fournie par Pat Tait)
Rédigé par Meaghan Murphy 
Traduit par Julie Hamel

Les bryozoaires sont des invertébrés aquatiques vivant, pour la plupart, en colonie. Pour se nourrir, ils filtrent l’eau comme les moules et les myes, et récupèrent les algues et les autres planctons en suspension dans la colonne d’eau.

Au printemps, de minuscules individus (zoïdes) de moins d’un millimètre s’accrochent à des surfaces dans nos lacs, nos rivières et nos ruisseaux, puis se reproduisent pour former des colonies au cours de l’été. Vers la fin de l’été ou le début de l’automne, ces colonies atteignent une taille assez importante pour se faire remarquer (de cinq à trente centimètres). À la fin de l’automne, elles meurent et libèrent des sortes de graines (statoblastes) dans la colonne d’eau en vue du retour du printemps. À ce moment‑là, l’augmentation de la température, l’intensification des rayons du soleil et la grande abondance d’algues (c’est-à-dire de nourriture) stimulent ces « graines », et celles-ci s’accrochent à une surface pour relancer le cycle. Chaque « graine » peut former une nouvelle colonie.

PectinatellaZooidLabel

Plan rapproché d’un zoïde (photo fournie par Udo Savalli)

 

Les bryozoaires s’accrochent normalement aux roches submergées, aux branches d’arbre et aux quais dans les eaux peu profondes, le long des rives. Ils sont consommés par bon nombre de poissons, d’insectes aquatiques et d’escargots, et même parfois par des ratons laveurs!

La prochaine fois que vous pataugerez dans l’eau cet automne, soyez attentifs. Vous pourriez tomber sur une de ces superbes créatures!