Protéger une espèce vulnérable: Chevalier de rivière

Découvrez comment vous pouvez identifier le Chevelier de rivière pour que vous puissiez protéger cette espèce!

Crédit photo: Eli Fridland

Il y a plus de 85 espèces de poissons dans la rivière des Outaouais; il peut donc être difficile d’identifier quelles espèces ont besoin de notre coup de main. Nous sommes là pour vous aider à y voir clair!

Le Chevalier de rivière, par exemple, est une espèce à statut «vulnérable» selon le gouvernement du Québec. C’est aussi une espèce à statut « préoccupante» selon la Loi fédérale sur les espèces en péril et le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC), et selon le gouvernement de l’Ontario. Cela signifie que si nous ne faisons rien pour protéger cette espèce maintenant, à l’avenir, elle pourrait devenir une espèce menacée ou en voie de disparition.

 

Statut « préoccupante» ou Espèces en voie de disparition
Les espèces en péril peuvent être classées en 4 catégories différentes, selon la Loi sur les espèces en péril (LEP):

Préoccupante Menacée En voie de disparition Disparue du pays
Pourrait devenir une espèce menacée ou en voie de disparation en raison de l’effet cumulatif de ses caractéristiques biologiques et des menaces qui pèsent sur elle Pourrait devenir une espèce en voie de disparition si rien n’est fait pour inverser les facteurs menant à sa disparition du pays ou de la planète Risque de disparaître du pays ou de la planète de façon imminente. Ne se trouve plus à l’état sauvage au Canada, mais qui existe ailleurs

 

En raison de sa désignation en tant qu’espèce préoccupante, il est important que vous relâchiez le chevalier de rivière si vous en attrapez un. Malheureusement, ce n’est pas toujours facile à identifier, et beaucoup de gens le confondent avec la carpe commune. Consultez nos faits saillants ci-dessous pour vous aider à identifier le chevalier de rivière et adressez-vous à Pêches et Océans Canada pour plus d’informations.

Chevalier de rivière Carpe commune
Pas de barbeaux (moustaches) autour de la bouche Barbeaux (moustaches)
Dos brun ou vert olive, nageoires anales (à l’arrière, sous le poisson) et caudales (queue) rouges, et lobe supérieur de la nageoire caudale du dessus plus gros que le lobe inférieur Côtes sont brun-olive, un ventre jaunâtre et des nageoires inférieures orange-rouge
Nageoire dorsale (sur le dos) qui couvre une petite partie du dos Une seule nageoire dorsale qui couvre une partie importante du dos
Des tubercules (bosses) poussent sur le visage des mâles au printemps

 

Le chevalier de rivière peut être trouvé à plusieurs endroits (voir cette carte), et a été signalé en train de frayer autour de l’embouchure de la rivière Gatineau en juin. Sa taille importante et sa proximité des berges lors de la fraie font en sorte qu’il est un poisson facile à attraper durant ce temps de l’année. Puis, comme on l’aperçoit seulement durant une période d’un mois chaque année, on le confond souvent avec la Carpe commune.

Passez à l’action!
Si vous voyez quelque chose d’inquiétant lors de la pêche, s’il vous plaît appelez:
Quebec: SOS Poaching à 1-800-463-2191
Ontario: Ligne de signalement du MNRF pour les infractions en matière de ressources naturelles : 1-877-847-7667

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. * Champs obligatoires